Chaville-Viroflay
522 avenue Roger Salengro - 92370 Chaville - Tél: 01 84 19 80 23

Chaville - HIER à AUJOURD'HUI

Publié par Chaville-Viroflay le 10/09/2021

Au travers cette page, nous vous proposons de  VOYAGER DANS LE TEMPS à la découverte ou la redécouverte de l’histoire de Chaville.
Avec d'anciennes photos de rues et quartiers de la vie d'autrefois à aujourd'hui.

Au cours des siècles, beaucoup de choses ont changé, mais il reste encore quelques traces visibles du passé.

 

Ancienne carte de Chaville 1900

 

 

EPISODE 1

Pour commencer nous vous proposons de découvrir le Bas de Chaville avec une portion de l'axe principal,

l'AVENUE ROGER SALENGRO.

   

Ø 

Portion de la RN10 (route nationale N°10), plusieurs noms lui ont été attribués.

 « Chemin » a été son nom de naissance, puis en 1686 le chemin pavé servant à acheminer les matériaux de construction du château de Versailles, on lui donna le nom de « Grande Route de Paris à Versailles ».

Après la Révolution elle prie les noms successifs de ‘ Route Royale », Route Nationale, Route Impériale sous le Second Régime, puis « Grande Rue » à partir de 1870.

Le nom de Roger Salengro lui fut attribué en 1936 en souvenir du ministre de l’Intérieur du Gouvernement.

  • Cette avenue a subit de nombreuses transformations, elle accueillait aujtrefois auberge, murisserie de banane dans d'anciennes carrières.Comme au n° 156 de l'avenue, ou se trouvait une maison ornée de deux médaillons du sculpteur Arondelle (à droite de l'ancienne photographie) . Les médaillons de la façade sont encore visibles sur le mur en pierre au fond du parking.

La maison à gauche de la photo existe toujours.

 

  • L'Ecole Ferdinand Buisson en 1936 entame sa construction. Pendant la seconde guerre mondiale, les allemands l'utilisent en atelier de réparation de matériel militaire. Et font sauter une partie du bâtiment à la libération.

Sa reconstruction est assez longue, en1957 l'enseignement reprend place.

     

 

 

  • Sur la photo ci-dessous prise dans les années 60, au niveau de l'agence "Stéphane Plaza Immobilier" devant le numéro 522 Avenue Roger Salengro, se trouvait un garage avec station service. Elle s'est aujourd'hui déplacée sur le trotoir d'en face.

L'immeuble à coté de la station service ESSO, a été le premier immeuble de grande hauteur construit. Il a permis de faire face aux besoinns de la ville avec sa forte croissance de la population.

A droite des photos nous pouvons voir que la maison et le magasin de plomberie existent toujours. Toutefois, un projet immobilier est en cours.


 

Autres sites ites à découvrir : www.arche-chaville.fr  /  www.wikipedia.org / www.ville-chaville.fr

 

EPISODE 2

Toujours dans le quartier appelé aujourd'hui "Le bas de Chaville" et autrefois "Le Petit Viroflay", de nouvelles histoires à découvrir :

Les sentes "Châtres Sacs" et "Chemin de la Terrasse".

Sur la rive droite entre l'Avenue Roger Salengro et la voie ferrée, se trouvait depuis le 17ème siècle le lieu-dit des "Châtres Sacs".

Quartier qui était autrefois, un lieu où l'on évitait d'y flaner. D'où son nom Châtres : Chatrer, dérober,  /  Sacs : bourses

Le sous-sol de ce quartier a servi jusqu'au XIX siècle d'exploitation de minéraux comme le gypse pour la fabrication du platre et du calcaire pour la pierre de taille et la fabrication de chaux contribuant ainsi à la construction du village et Château de Versailles.

A la fin du XIX siècle, les carrières servirent de champignonnières, de murissement de bananes et de stockage de vins.

 

https://asso-chaville-ecologistes.fr/?s=carriere+de+chaville

 

 

La rue GUILLEMINOT

Portion de l’ancien « Chemin des Petits Bois » allant de l’avenue Roger Salengro à la rue du Coteau en traversant la passerelle de la voie ferrée Versailles – St Lazare.

D’où le nom que portait « l’Hôtel des Petits Bois » qui se trouvait à l’angle des rues actuelles Guilleminot et Roger Salengro.

Comme nous pouvons le voir sur la photo ci-dessous, l'immeuble toujours là.

Il a depuis été transformé en appartements et commerce. Actuellement le poseur de fenêtres de marque"Triba".

La Rue porte aujourd’hui le nom de Nicolas Guilleminot, qui fût d’abord distillateur puis Maire de Chaville en 1848. Il vécu et mourut dans sa maison à l’angle de la rue Guilleminot. Maison replacée depuis par l'immeuble situé au 546 Roger Salengro.

 

 

Photo d’hier : début 1900

 

 

En passant la passerelle du chemin de fer (photo ci-dessous), nous poursuivons notre chemin vers le quartier des "Petits Bois".

Nom qui lui est resté de son chemin, qui est l'une des plus anciennes voies de Chaville et de Viroflay, avant l'ouverture de la route principale (Roger Salengro) entre le Pont de Sèvres et Versailles.

 

 

EPISODE 3

 

En remontant l’Avenue Roger Salengro en direction de Versailles face à l’Atrium, nous passons devant l’Ancienne Maison Lormelet , dont le nom figure encore sur la façade du bâtiment.

Cette maison fondée à la fin du 19ème siècle fût longtemps une boucherie.

    

 

L'Atrium, maison de la culture et sa grande place occupée autrefois par l'Ancienne Mairie de Chaville avec la création de sa première école maternelle?

 

 

 

En poursuivant notre voyage dans le temps, nous arrivons à l’ancien Quartier DOISU.

Il regroupait autrefois de nombreux blanchisseurs. Activité très rependue depuis l’installation de la cour de Louis XIV à Versailles.

Début 1900, un tier des Chavillois nettoye et repasse le linge des habitants de la Capitale.

Métier qui au fil du temps s'est rariffié avec l’apparition dans les foyers modernes de la machine à laver.

En un siècle, le quartier Doisu s'est beaucoup transformé. Cette transformation est principalement dûe à l'accroissement du nombre d'habitants.

Aujourd’hui quartier se reconnait au carrefour des rues du Gros Chêne, Roger Salengro, Fontaines Henri IV, Fontaines Marivel.

Les blanchisseurs et petits bars ont laissé place à la Statue du Général de Gaule, au centre sportif Alphonse Alimi, au jardin d’enfants et aux immeubles d’habitations.

   

 

 

Face à ce quartier au pied de l'escalier menant à la rue Alfred Fournier les hauts murs des grandes propriétés subsistent toujours.

 

    

 

La FETE DU MUGUET A Chaville,

Entre 1956 et 1968 Chaville fêtait dès le 1er mai et durant deux semaines la fête du Muguet.

Célèbre au travers la chanson de Pierre Destailles « Tout ça parc' qu'au bois d'Chaville y avait du muguet »     on pouvait y croiser Michel Delpech, Anny Cordy, Jean Carmet et de très nombreux visiteurs pour assister aux défilés des chars fleuris et autres manifestations.

  

 

En s'approchant du centre-ville, l’histoire de la Rue Carnot et de l’Avenue Curie avec l’ancienne Poste.

 

Autrefois appelé « Chemin vert » la ville lui donna le nom de rue Carnot en hommage au Président de la République Marie-François-Sadi Carnot 4ème Président sous la 3ème République assassiné pendant son mandat en 1894 .

l’Avenue Curie et l’ancienne Poste

Nom donné en 1907 en hommage à Pierre Curie célèbre pour ces travaux de radio-activité réalisés avec son épouse Marie Curie.

L’ancienne poste installée depuis 1909, à l’emplacement actuelle du commissariat de police, fut ouverte pendant 80 ans avant d’être déplacée rue Carnot.

Autrefois, la distribution du courrier était faite à vélo par un gamin. Elle desservait également la commune de Vélizy-Villacoublay.

Aujourd’hui le bâtiment à peu changé depuis sa création.

En face, le « Bistrot de Chaville » où tous les camelots prenaient leur café pour bien démarrer la journée laissera bientôt place à une nouvelle brasserie plus moderne.

 

 

D'AUTRES QUARTIERS A DECOUVRIR DANS QUELQUES SEMAINES.

ENCORE UN PEU DE PATIENCE...

 

Partager sur les réseaux